Home / Réseaux Sociaux / Maintenir au top son e-réputation : Conseils et précautions !

Maintenir au top son e-réputation : Conseils et précautions !

L’e-réputation est la perception que les internautes ont d’une marque, d’une personne ou d’une entreprise. Elle a aujourd’hui un impact conséquent sur tout : la fiabilité, la confiance, la décision d’achat, etc. Les internautes n’hésitent pas à se renseigner sur la toile afin d’évaluer l’e-réputation d’une entreprise.

Il est donc plus que nécessaire d’avoir une réputation numérique aussi blanche que neige si vous voulez développer votre activité en ligne. Voici donc quelques conseils et précautions à observer afin de consolider et de maintenir votre e-réputation au top.

Faites appel à une agence spécialisée dans la gestion de l’e-réputation


Gérer son e-réputation
par soi-même peut être fastidieux. En effet, on peut très vite se retrouver perdu dans la jungle que constitue internet, car il existe de nombreux paramètres à prendre en considération. La gestion de l’e-réputation est un métier à part entière, c’est pourquoi déléguer cette tâche à un expert est capital.

L’agence Net’Wash est spécialisée dans la gestion de l’identité numérique aussi bien des entreprises, des marques, des personnalités que des particuliers. Elle propose plusieurs types de prestations pour la préservation ou pour l’amélioration de votre e-réputation. Experte dans la gestion de crise d’e-réputation, Net Wash dispose de puissants outils pour faire oublier une mauvaise e-réputation au public.

Que ce soit pour noyer une page internet, supprimer des informations ou avis négatifs, elle vous aide à contrôler votre e-réputation en défendant votre héritage numérique. Vous pouvez retrouver Net Wash en Algérie, mais aussi dans de nombreux autres pays comme la France, la Suisse, le Luxembourg, le Maroc et le Royaume-Uni.

Évaluez l’état de votre e-réputation

Avant de mener toute action, vous devez commencer par diagnostiquer votre e-réputation. Il vous faudra donc vous googliser, c’est-à-dire effectuer une recherche sur votre propre nom et prénom ou celui de votre marque ou entreprise. Analysez les deux premières pages et notez tout ce qui en ressort. Les internautes consultent rarement les pages d’après ! Êtes-vous facilement identifiable ? Que dit-on sur vous ? Des informations qui vous desservent circulent-elles ?

À l’avenir, pour savoir si vous avez été cité sur le web, vous pouvez créer des alertes avec votre nom, votre mail ou d’autres données. Il est possible de le faire sur Google, Tweetbeep, Webmii ou encore Mention.net. Vous serez averti non seulement des mentions dans la rubrique « pages internet », mais aussi « Vidéo », « Actualité » et « Images ».

Gardez le contrôle de votre e-réputation

Sur le web, il n’est pas rare de voir des informations erronées diffusées juste pour porter atteinte à l’intégrité ou à la vie privée d’autrui. Ainsi, revenge porn, piratage, images ou vidéos trafiquées, avis mensongers ou dévalorisants sont entre autres des modus operandi répandus pour nuire à l’e-réputation. Si vous trouvez des informations négatives sur votre personne ou sur votre entreprise, vous avez la possibilité de les faire supprimer.


Vous pouvez trouver un courrier type sur le site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) que vous enverrez au responsable du site. Si deux mois après l’envoi du courrier, le contenu gênant n’est pas supprimé, vous pouvez vous plaindre à la CNIL. Elle se chargera d’appuyer votre demande en veillant à la résolution du problème.

En deuxième recours, vous pouvez demander un déréférencement auprès des moteurs de recherche conformément aux conditions fixées par la CJUE (Cour de Justice de l’Union Européenne). Le déréférencement consiste à désindexer des moteurs de recherche la page contenant le contenu indésirable. Il faudra pour cela remplir un formulaire du droit à l’oubli auprès de Google qui examinera sa légitimité.

Pour les autres moteurs de recherche, la demande devra être rédigée par écrit. Comme vous pouvez le constater, c’est un processus long qui requiert une bonne connaissance d’internet et du droit. C’est pour cela qu’il faut recourir à des agences de gestion d’e-réputation comme Net Wash qui maitrisent toutes ces démarches.

Séparez votre vie privée de votre vie professionnelle

Un adage dit qu’il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes. Cela s’applique également à la réputation numérique. Vous devrez donc faire le tri entre ce qui peut être rendu visible aux yeux de tous et ce que vous souhaitez garder privé. Accordez-vous donc quelques minutes pour régler les paramètres de confidentialité sur vos différents réseaux sociaux.

La meilleure pratique est de créer deux comptes distincts sur chaque réseau. L’un d’entre eux sera personnel pour rester en contact avec vos proches et l’autre sera réservé à votre activité professionnelle. Veillez à ce que les images, photos ou vidéos que vous postez ne vous compromettent d’aucune façon. Restez mesuré et maitrisez votre langage. Si possible, évitez les sujets à polémique tels que la religion ou la politique et exprimez votre avis sans insulter votre interlocuteur.

Comme vous pouvez le voir sur ce site, une étude a montré que l’e-réputation a un impact sur l’employabilité des candidats. La plupart des recruteurs n’hésitent donc pas à consulter sur Google les informations des postulants à une offre d’emploi. Ne critiquez donc pas à tort et à travers vos (ex) employeurs ou collègue(s) et restez le plus sobre possible. Pour obtenir une meilleure audience, accompagnez d’illustrations vos articles et soignez la qualité rédactionnelle de vos contenus.

Aussi, choisissez des réseaux sociaux pertinents pour votre activité. LinkedIn, Viadeo ou Xing seront plus adaptés pour du B2B (Business to Business), car ils mettent en relation des professionnels. Facebook, Twitter ou Snapchat conviennent à du B2C (Business to Consumer), car réservés au grand public. Pour la mise en avant visuelle de vos produits, optez pour Instagram. Vous l’avez sûrement compris, chaque réseau social joue un rôle différent dans la construction de votre réputation numérique.  

Travaillez sur l’image que votre entreprise renvoie

Afin que votre entreprise ait une image positive sur le Net, vous ne devez rien laisser au hasard. Dans ce cadre, il existe trois types d’images :

  • l’image voulue, celle que vous voulez transmettre ;
  • l’image perçue par votre cible ;
  • et l’image réelle dont vous avez conscience.

La perception de votre image varie donc selon le point de vue et est difficilement contrôlable. Afin de l’optimiser au mieux, il est indispensable de mettre en place certaines stratégies.

Offrez-vous les services d’un community manager


Le community manager vous permet de gérer l’image de votre marque ou entreprise sur les réseaux sociaux. Il fédère votre communauté et anime toutes sortes d’activités afin de transmettre les valeurs de l’entreprise et de fidéliser les clients.

Il devra répondre avec tact aux commentaires des clients, même les plus négatifs. C’est un aspect que vous ne devez pas ignorer si vous voulez éviter un bad buzz. En effet, un client mécontent fera plus de bruit autour de son insatisfaction qu’un client content de vos services. De plus, dialoguer avec un client insatisfait peut être un bon moyen de le fidéliser.

Aussi, cela vous permettra d’améliorer la qualité de vos services et/ou de vos produits. N’hésitez pas à faire des offres promotionnelles ou à organiser des giveaways. Par le biais du community manager, vous pouvez également demander aux clients de rédiger des avis ou témoignages. De plus en plus d’internautes consultent les avis clients avant de se décider à acheter.

Améliorez votre SEO

Pour plaire aux moteurs de recherche (Google surtout), mais aussi aux internautes, vous devrez travailler votre SEO. Vous devez donc publier du contenu pertinent et qui apporte de la valeur à vos lecteurs. Veillez à utiliser un champ lexical riche et varié pour capter l’attention de votre audience. De plus, Google évalue la structure de votre site. Il s’agit notamment du balisage HTML et de sa fluidité.

Il faut qu’il soit responsive design, c’est-à-dire qu’il doit s’adapter aussi bien à l’affichage sur ordinateur que sur mobile. Tous ces paramètres entrent en compte pour améliorer l’expérience utilisateur. Un autre facteur important pour optimiser votre site est le netlinking. C’est l’utilisation de liens rentrants appelés backlinks afin d’améliorer votre notoriété auprès de Google.

Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet grâce à ce site. Il ne faut toutefois pas en abuser pour ne pas vous faire pénaliser. En publiant régulièrement du contenu qualitatif, vous réussirez à vous hisser parmi les premiers résultats des moteurs de recherche. Cela aura pour effet de repousser vers les pages les moins consultés les articles comportant des avis négatifs entachant votre e-réputation.  

Travaillez votre référencement local

Le référencement local est un aspect qui concerne les entreprises ayant une représentation physique. Il n’est cependant pas à négliger, car il peut constituer un puissant levier qui vous permettra de générer plus de trafic. Vous pouvez donc à cet effet créer une page pour votre entreprise sur Google My business. Cette dernière devra comporter votre adresse, votre contact ou encore vos horaires d’ouverture et de fermeture.

Cet outil de Google est utile lorsqu’un internaute lance une requête selon sa position géographique. En activant sa géolocalisation, Google lui affichera des résultats personnalisés où vous êtes susceptible d’apparaitre si vous êtes dans la même région. C’est donc un bon moyen pour faire venir à vous des prospects proches, mais qui ne vous connaissent pas.

Voilà, vous connaissez maintenant toutes les astuces qui vous permettront de maintenir votre e-réputation à son apogée.

Sur Stanislas

J'ai créé mon premier site en 2002, depuis, j'ai appris toutes les techniques de référencement en autodidacte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *